Manuel Entreprise
transport marchandises

Assurance Ad Valorem : principe et devis

Quelle que soit la nature de votre entreprise, vous êtes certainement amenés, à un moment ou à un autre, à envoyer des colis. Malgré le sérieux des transporteurs, il arrive que ces paquets se perdent ou subissent une détérioration tellement importante que l’objet n’est plus utilisable. Qu’en est-il alors de votre envoi, sachant que beaucoup de produits ont une valeur marchande importante ? Pour éviter les pertes, mieux vaut souscrire une assurance.

Définition de l’assurance Ad Valorem :

Pour ceux qui n’auraient pas suivi de cours de latin, la traduction de cette locution est la suivante « Selon la valeur ». On peut ainsi comprendre aisément que l’assurance Ad Valorem se base donc sur la valeur dite réelle de la marchandise contenue dans le colis, selon les dires de l’expéditeur.

Il est intéressant de savoir qu’en fonction du type de transport, la responsabilité du transporteur change. Un transport maritime, par exemple, n’obéit pas aux mêmes règles qu’un transport aérien ou encore terrestre. En fonction des conventions internationales, votre objet peut perdre beaucoup, voire la totalité de sa valeur ! Un facteur important à prendre en compte sachant que de plus en plus d’entreprises s’ouvrent à l’international et peuvent envoyer des colis aux quatre coins du globe.

Avec l’assurance Ad Valorem, votre colis et surtout son contenu seront estimés à leur juste valeur pour obtenir un dédommagement digne de ce nom…

Principe de fonctionnement

Cette assurance, qui n’est pas obligatoire, peut être souscrite de plusieurs façons. Il est possible de le faire auprès du commissionnaire du transporteur, mais bien souvent, c’est l’expéditeur ; c’est-à-dire l’entreprise qui envoie le colis, qui se charge de la souscrire auprès de certains assureurs ou autres courtiers qui proposent ce service à destination unique des professionnels.

Si le colis est égaré ou endommagé, l’expéditeur sera, de fait, indemnisé de la valeur qu’il aura donnée à la marchandise, avant son expédition. Si le colis est partiellement abîmé, l’indemnisation se fera au prorata.

Par contre, il faut bien comprendre que si l’objet a été, au préalable, mal emballé, par l’expéditeur et que cela a causé la détérioration de la marchandise, cette garantie ne fonctionnerait évidemment pas. Il faut que la faute incombe à un problème de transport.

Comment profiter de cette assurance ?

Différentes options accompagnent la souscription de ce contrat, selon les assureurs. Certaines portent sur le coût de vente majoré ou autres. En fonction de ce qui vous intéresse, il sera intéressant de trouver l’assureur qui vous offrira ces différentes options et ce, au meilleur prix.

Si vous êtes un professionnel et que vous êtes intéressé par l’assurance Ad Valorem, il est indispensable de demander différents devis, pour vous assurer d’obtenir l’offre qui correspond le mieux à vos attentes, notamment si vous avez l’habitude d’expédier des marchandises de valeur.

Si perdre un colis peut être préjudiciable pour l’image de votre entreprise : Retard dans la livraison, ce qui entraine un mécontentement du client, cela représente surtout un impact financier qui peut être important. En effet, certaines entreprises se spécialisent dans l’expédition d’objets de valeur. Pour eux, l’assurance Ad Valorem est une garantie qu’il ne faut pas négliger.

Comparateur d’assurances de marchandises
Obtenez plusieurs devis pour assurer vos marchandises en moins de 3 min !