Obtenir un prêt pour une jeune entreprise

entrepreneur

Nombreux sont les emprunteurs qui décident de souscrire un crédit pour financer leur projet de création d’entreprise. Ensuite, lorsque l’entreprise a été mise en place, la concrétisation des contrats pour démarrer peut encore nécessiter la contraction d’un prêt.

Le financement d’une création d’entreprise

D’une manière générale, le meilleur profil emprunteur est celui qui peut proposer un projet cohérent, bien préparé et qui reflète la motivation de ceux qui le présentent.

Proposer un apport minimum

Le principe est le suivant, il faut équilibrer apport et emprunts, c’est-à-dire fa faire au moins 50/50. C’est l’exigence classique d’une banque, mais qui peut être réduite, en fonction du profil de l’entreprise ? S’il s’agit d’un projet à « risque limité », la banque peut abaisser ses exigences jusqu’à 30 %, soit un financement à hauteur de 70 % du projet.

Comparer les différentes offres

Avant de signer un contrat, il faudra comparer les différentes offres que font les institutions bancaires. À chaque banque correspondent en effet des modalités, des offres et des coûts qui leur sont propres. La concurrence joue énormément entre les différents établissements. En faisant jouer la concurrence, il sera plus facile de négocier taux et conditions.

Établir un bon business plan

Le plan d’affaires sera le critère principal sur lequel portera la décision de la banque. Il faut être à même de présenter des éléments concrets dans le plan d’affaires. En principe, un business plan est basé sur des hypothèses, mais qui doivent rester cohérentes. Le plan doit être détaillé et réaliste.

Présenter une bonne capacité managériale et marketing

À côté du business plan, les capacités du dirigeant seront déterminantes. Il faut démontrer cette capacité du dirigeant à gérer la nouvelle entreprise et à développer l’affaire. C’est « également une garantie de la faisabilité du projet.

Le prêt sans caution personnelle pour les jeunes entreprises

La règle est la suivante, pour souscrire un prêt entreprise, il faut être à même de mettre sur table un apport personnel, qui constituera une caution. Exceptionnellement, sous certaines conditions, la banque peut accorder un prêt entreprise sans caution personnelle.

Le plus souvent, ce sont les jeunes entreprises qui auront recours à ce type de prêt pour soutenir leurs premières activités. Dans ce cas, la banque va se baser sur la nature et la faisabilité du projet à financer. Elle va également prendre en compte le profil financier de l’entreprise, pour analyser les risques auxquels elle pourrait s’exposer et donc la nécessite ou non de la caution.

COMPARATEUR CREDIT PROFESSIONNEL
DEVIS GRATUIT SANS PRISE D’ENGAGEMENT