Manuel Entreprise

Comment choisir une mutuelle santé pour indépendant ?

mutuelle santé indépendant

Les indépendants ou travailleurs non salariés (TNS) sont rattachés au régime général de la sécurité sociale. Comme pour les salariés, il leur est vivement conseillé de souscrire une bonne mutuelle santé qui prendra en charge tous ou partie des frais de santé non remboursés par l’assurance-maladie. Quels sont les critères à prendre en compte pour être bien assuré ?

Faire jouer la concurrence

Le marché des mutuelles pour TNS est très concurrentiel. On y trouve par exemple des offres sans limite d’âge ou avec des garanties adaptables aux besoins des autres personnes assurées (les enfants notamment).

Il est donc conseillé de comparer les offres grâce à un comparateur de prix en ligne.

Il est également possible de recourir à un courtier en assurance. Ce professionnel sera à même d’accompagner le travailleur indépendant dans sa recherche et lui proposer la complémentaire santé qui lui convient le mieux en fonction de sa situation.

Un conseil : il n’est pas recommandé de chercher la mutuelle la moins chère. Il peut être judicieux de comparer les assurances entre elles selon leur rapport qualité-prix dans la limite du budget que l’on s’est fixé.

Il est par ailleurs nécessaire de bien prendre connaissance des explications parfois situées en dessous du tableau des garanties. L’offre de certaines mutuelles comporte parfois des garanties modulables.

Examiner avec soin les conditions financières

Les personnes relevant d’un régime réel d’imposition (BIC ou BNC) sont éligibles à la loi Madelin. Cette loi offre aux TNS la possibilité de déduire de leurs impôts le montant des cotisations avancé. La loi ouvre droit à une protection en cas d’arrêt de travail qui peuvent entraîner une baisse de revenu.

À noter : les micro-entrepreneurs ne sont pas éligibles à la déduction fiscale des contrats loi Madelin.

Par ailleurs, il existe une complémentaire santé solidaire (CSS) pour les indépendants qui disposent de revenus modestes. Les professionnels qui peuvent souscrire une mutuelle santé pour ce motif peuvent bénéficier de la complémentaire santé solidaire (CSS) qui remplace la CMU-complémentaire (CMU-C) et l’aide à la complémentaire santé (ACS).

Il convient, en outre, d’être vigilant quant aux conditions de remboursement des frais médicaux : hospitalisation, consultations, médicaments, etc. De plus, il faudra se renseigner sur certaines conditions particulières comme l’application ou non du tiers payant, les conditions de prise en charge des soins dentaires ou ophtalmiques, l’existence ou non d’une période de carence, etc.

Choisir la complémentaire santé la plus adaptée à ses besoins

Lorsque l’on choisit une mutuelle santé, il est important de définir ses besoins en ce qui concerne les frais médicaux courants (médicaments, frais dentaires, frais d’hospitalisation…). Il convient de prendre en compte ses éventuelles pathologies chroniques, le fait de porter des lunettes ou des lentilles, le choix de recourir à des médecines douces notamment.

Ainsi, il peut être particulièrement conseillé d’être bien couvert en cas de dépassements d’honoraire, de port de prothèses dentaires ou d’équipement optiques, peu pris en charge par l’assurance-maladie.

Certaines offres de mutuelles comportent en outre plusieurs options. Il peut en effet exister une complémentaire retraite comprise dans un contrat d’assurance-vie. Cette formule requiert un engagement à verser une certaine somme chaque mois.

Dans l’hypothèse d’un dépôt de bilan, certaines mutuelles proposent, en plus de la complémentaire santé, une assurance chômage. Cette assurance couvre selon les cas de 50 à 80 % des revenus au cours d’une certaine période (en général de 12 à 27 mois). Une allocation obsèques peut aussi être souscrite dont le montant est déterminé par le contrat.

COMPARATEUR MUTUELLE SANTE ENTREPRISE
Obtenez les meilleurs tarifs pour vos salariés


publicité
devis

A propos

Que ce soit dans la création d’une entreprise, dans la reprise d’une activité ou dans le développement de sa société, il est important de suivre les conseils d’experts dans leurs domaines respectifs. C’est justement ce que vous propose le manuel des entreprises avec des dossiers d’expertise pour mieux vous guider dans vos décisions.