Manuel Entreprise

Leasing automobile pour entreprise : principe et avantages

flotte automobile

Découvrez le principe et le fonctionnement d’un contrat de crédit-bail automobile pour une entreprise mais aussi les avantages liés à ce type de financement.

Principe du crédit-bail automobile

Également appelé leasing, le crédit-bail est un financement qui propose une location avec option d’achat (LOA) pour un véhicule de tourisme ou un véhicule utilitaire. Plutôt que de payer comptant le véhicule avec une trésorerie ou un crédit à la consommation, l’entreprise peut opter pour une location du véhicule en réglant chaque mois un loyer. Au terme du contrat de leasing, une option d’achat permet de racheter le véhicule au montant de sa valeur résiduelle, dans le cas contraire l’entreprise doit restituer le véhicule. A noter que des frais de remise en état peuvent être facturés lorsque le véhicule est endommagé, le principe est le même lorsque le kilométrage a été dépassé.

Tout l’intérêt du leasing réside dans la possibilité de choisir le véhicule, les options, les équipements mais aussi de pouvoir définir les modalités d’utilisation : kilométrage annuel, inclusion des entretiens ou non, garantie, carte carburant ou recharge électrique, pneumatiques, assurance du véhicule… Les offres peuvent être ajustées et packagées en fonction des besoins de l’entreprise, que ce soit une grande entreprise, une PME, un artisan ou même une profession libérale. La plupart des entreprises vont opter pour un contrat de LLD, c’est le même principe que la LOA mise à part l’absence d’option d’achat pour racheter le véhicule. Cela correspond mieux aux besoins de mobilité professionnelle et de renouvellement régulier du parc automobile.

Quels sont les avantages pour les entreprises ?

L’un des principaux avantages du leasing automobile pour une entreprise est sa prise en compte d’un point de vue comptable, le loyer d’un leasing, que ce soit en contrat de LOA ou de LLD n’apparaît pas dans la catégorie financement, il apparaît dans la partie charges dans les bilans. La capacité d’emprunt n’est donc pas impactée pour l’entreprise et le loyer s’apparente comme une simple charge, c’est donc un point positif pour l’endettement de la société mais aussi pour préserver les investissements. L’effet positif est de réduire le bénéfice imposable, et donc la part à reverser aux impôts. La somme déductible va dépendre du prix du véhicule mais aussi des émissions de CO2, avec une distinction entre véhicule utilitaire (VU) et véhicule particulier (VP).

En ce qui concerne la TVA, elle n’est pas déductible lorsque l’entreprise opte pour un véhicule de tourisme. Les loyers permettent de mieux absorber cette non-déductibilité puisque cela est lissé sur la période du leasing avec chacun des loyers. En revanche, la TVA devient déductible pour un véhicule utilitaire. Côté gestion de contrat, il est possible de moduler les besoins en fonction des véhicules (kilométrage, durée restante, options…), mais aussi de profiter de la possibilité de racheter le véhicule au terme du contrat. Enfin, il est bon de savoir que les entreprises peuvent profiter d’un crédit d’impôt sur les véhicules électriques, notamment pour l’installation des bornes de recharges.

publicité
devis

A propos

Que ce soit dans la création d’une entreprise, dans la reprise d’une activité ou dans le développement de sa société, il est important de suivre les conseils d’experts dans leurs domaines respectifs. C’est justement ce que vous propose le manuel des entreprises avec des dossiers d’expertise pour mieux vous guider dans vos décisions.