Manuel Entreprise
fordisme henry ford

Fordisme : principe et définition

Le fordisme est un modèle de production de masse mis en application par Henry Ford, le célèbre créateur de la marque de voiture américaine Ford.

Le principe du Fordisme

L’industrie que l’on connaît aujourd’hui doit son origine à Henry Ford, cet entrepreneur américain avait pour idée ou début du XXe siècle de créer une voiture moins chère et accessible à tous les travailleurs américains. Il va donc mettre au point un modèle de production à la chaîne dans son usine. Le principe peut paraître relativement simple plain mais à l’époque c’est une réelle innovation, c’est-à-dire de créer une ligne d’assemblage où chaque employé va effectuer une tâche précise. On appelle également cela la répartition des tâches dans un système de production.

Henri Ford n’est pas véritablement le créateur de ce modèle de production, des écrits plus anciens font état de cette théorie dans un ouvrage de Fred Taylor. Ce dernier mettra au point l’organisation scientifique du travail (OST) et mettra en avant l’optimisation du coût du salarié. Henry Ford appliquera la théorie à la pratique en mettant au point son propre processus industriel où chaque employé s’attelle à une tâche bien précise. C’est de ce modèle de production que sortira la célèbre voiture Ford T, un modèle simple mais dont la fabrication était bien moins coûteuse que la plupart des autres voitures sur le marché à l’époque. La révolution dans le domaine automobile est donc en marche.

Comment s’organise le Fordisme ?

Le fordisme fait partie des modèles économiques les plus célèbres et il va bien au-delà d’un simple modèle de production. 3 processus vont ressortir du modèle mis en place par Henry Ford :

  • Division du travail
  • Standardisation des pièces
  • Partage des gains de productivité

Pour que son processus soit optimal et surtout qu’ils puissent réaliser des économies de masse, Henri Ford va tout d’abord avoir l’idée de diviser le travail. C’est à dire qu’il va compartimenter la conception du produit et la production, ce qui n’était pas forcément le cas auparavant. Il va ensuite avoir l’idée de créer une ligne de montage, permettant à chaque employé de venir rajouter une pièce afin de monter la voiture au fur et à mesure.

Afin de gagner en productivité et surtout dans le but de réduire les coûts de fabrication, Henri Ford va mettre au point la standardisation des pièces. C’est justement la définition de l’industrie, à savoir la fabrication en quantité de produits identiques. L’utilisation des pièces standardisées va ainsi réduire le coût de fabrication et augmenter la quantité de voitures pouvant sortir de l’usine.

Enfin, la mise au point de ce processus ne peut se faire qu’avec des ouvriers qualifiés. Pour assurer une production continue des voitures au sein de l’usine et surtout pour éviter de perdre des salariés qualifiés, Henri Ford va tout simplement doubler le salaire de l’époque. Ce partage des gains de productivité va inciter les employés à rester au sein de l’usine et à mieux accepter les tâches rébarbatives.